le cibcTémoignages

FAIRE PROGRESSER SES COMPÉTENCES

Sylvie, 52 ans, Coordinatrice / directrice de centre socioculturel et de loisirs

En arrivant au CIBC, j’ai osé et pris la décision de faire face à mes angoisses.
Le bilan de compétences m’a permis de redécouvrir mon parcours professionnel, gérer mon stress en lien à mon âge, mes échecs scolaires passés, le contexte économique…
Le bilan de compétences m’a permis de prendre conscience de mon savoir être, mon savoir faire, ma personnalité.
J’ai repris confiance en mes capacités professionnelles.
J’ai trouvé au CIBC de l’écoute, chaque rendez vous a été une parenthèse qui m’a conduite à prendre les bonnes décisions.
Aujourd’hui après un investissement de 3 ans, j’ai pu suivre une formation qui me correspond, une qualification qui me permet de créer ma micro-entreprise.
Attention, il ne faut pas se mentir, le chemin est semé d’embûches ! Ne vous lancez pas seule dans l’aventure… ma famille, mes anciens collègues de travail, les rendez vous au CIBC, m’ont accompagnée sur ce parcours.

Un conseil : osez le bilan de compétences ! Vivez le comme une bouffée d’oxygène ! Accrochez-vous, cela en vaut la peine !

Virginie, 39 ans, Préparatrice en pharmacie

L’accompagnement dont j’ai bénéficié a permis la mise en place d’un vrai travail de fond.

Mettre en évidence mes traits de personnalité, prendre conscience de qui je suis, et mettre en valeur mes compétences professionnelles.

Voilà autant de premières étapes « d’introspection » qui permettent d’envisager de nouvelles perspectives professionnelles de manière plus sereine.

Le bilan de compétences m’a aidée à redéfinir mes motivations, établir un « plan d’action » pour pouvoir à nouveau me projeter dans le monde du travail et donner un sens à ma vie professionnelle.

Emmanuelle, 35 ans, Technicienne de laboratoire

Je me suis adressée au CIBC en étant complètement perdue professionnellement. Je travaillais depuis plus de 10 ans en laboratoire d’analyses médicales. Mon travail devenait de plus en plus automatisé et je n’avais pas de perspectives d’évolution en interne. Quand j’ai rencontré mon conseiller la première fois, je n’avais absolument aucune idée de ce que je voulais/pouvais faire. Le bilan m’a permis dans un premier temps de faire le point sur mes connaissances, mes compétences et mes lacunes, de voir où étaient mes priorités. Mon conseiller m’a ensuite aidée à trouver un vrai projet de réorientation, à trouver la formation et m’a aidée à monter le plan de financement auprès du FONGECIF.

Après une année sur les bancs de la fac de Chambéry, j’ai validé une licence professionnelle « protection de l’environnement spécialité traitement et dépollution des sols », et j’ai été embauchée dans l’entreprise où j’ai fait mon stage de fin d’études. Cette remise en question et cette reprise n’ont pas toujours évidentes, loin de là, mais me voilà à 36 ans avec une nouvelle carrière qui s’ouvre à moi.

Fabienne, 60 ans, responsable de service

Ce travail m’aura permis de découvrir une méthode de bilan progressive et interactive, variée dans les contenus et les enchaînements de séquences. J’ai trouvé de la bienveillance, de l’écoute et de la patience comme qualité des intervenants. Chaque séance, bien que studieuse, apporte de l’apaisement et du tonus car elle permet d’exposer à un  professionnel compétent autant de problématiques, sans censure.

Au travers du bilan de compétences il peut donc être constaté une forme de « libération ». C’est pour ma part ce que j’ai ressenti.

Je suis convaincue, et un peu plus maintenant que j’ai vécu cette expérience d’un bilan de compétences, qu’il reste beaucoup à faire dans le cadre professionnel pour faciliter les conditions de travail, pour soi même et pour le soin à apporter aux autres.

Je remercie donc mon entreprise de m’avoir permis de connaître cette expérience, et au consultant du CIBC pour son professionnalisme et ses compétences.

 

François, 58 ans, cadre supérieur

J’ai eu un burn-out, autant inattendu que traumatisant, et j’ai eu la chance d’être accompagné par de très bons professionnels, dont le CIBC de Savoie… rencontré par hasard. En effet, je ne ressentais aucun besoin d’un bilan de compétences dans mon épreuve, croyant me connaître par coeur  après plus de 30 ans d’expérience !

J’ai compris grâce à cet accompagnement que l’équilibre entre notre cerveau et notre corps résidait dans la gestion de nos émotions. Or notre éducation et nos organisations professionnelles font que nos émotions restent souvent notre jardin secret.

Après 6 séances de 2 heures avec le CIBC, j’ai mis à nu mes traits de caractère, mon comportement face à l’environnement professionnel, les risques et postures à ne pas reproduire : bref tout mon savoir-être dans un environnement professionnel de plus en plus stressant.

Les fameux risque psycho-sociaux (RPS), des plus bénins au plus sérieux, cela n’arrive pas qu’aux autres… Et j’encourage à prendre son courage à deux mains pour aller au contact de « sachants » (psychologue clinique et/ou du travail), pour que nos épreuves professionnelles impulsent de vraies transformations, et ainsi rebondir vers un futur plus heureux !

Régis, 53 ans, Chef d’agence IDEX ENERGIE ALPES

Dans le management, la reconnaissance est une donnée essentielle de la motivation, et si j’ai souvent proposé à mes collaborateurs de réaliser un Bilan de Compétences, c’est justement pour mieux les connaître et trouver des solutions RH réellement adaptées aux problèmes qu’ils rencontraient.
Le regard attentif, ciblé, perspicace, tenace et toujours bienveillant d’un tiers neutre, y compris en situation de crise, apporte au salarié et à sa hiérarchie des informations précises sur lesquelles appuyer nos décisions, mais aussi et surtout un moment d’échange privilégié.
Nos retours d’expériences ont tous été positifs, à tel point que j’ai fini par faire moi aussi un Bilan de Compétences au CIBC de la Savoie !

Laurence, 45 ans, RRH Volvo Compact Equipment

Mieux connaître nos collaborateurs, savoir identifier leurs aspirations et analyser leurs potentiels d’évolution, détecter les comportements gagnants sont autant d’enjeux majeurs pour garantir la réussite de la gestion de carrières de nos salariés.
Pour nous accompagner dans cette démarche nous avons choisi de travailler avec le CIBC de la Savoie.
L’approche et la méthodologie du CIBC, doublées d’une relation de confiance basée sur la volonté commune d’identifier la meilleure adéquation homme / système de travail, nous permettent de fiabiliser nos prises de décision et nos orientations en matière de ressources humaines.

Yannick, 30 ans, Adjoint au Chef Sécurité Conduite SFTRF

La réalisation d’un bilan de compétences au CIBC aura été pour moi une véritable rampe de lancement pour l’évolution de ma carrière professionnelle. Partant d’un simple BEP, j’ai développé des compétences professionnelles d’un niveau nettement supérieur et je m’interrogeais sur la possibilité de faire valider mes acquis. Le bilan m’a permis de formaliser mes compétences, d’évaluer mon potentiel et d’analyser mes modes de comportements professionnels pour envisager des perspectives d’évolution très concrètes avec mon employeur. Il a confirmé l’intérêt d’une Validation des Acquis de l’Expérience et m’a permis d’entrer directement en 3e cycle universitaire : un vrai challenge, mais aussi une véritable occasion pour développer encore mes compétences !